Zermeño extendida en Francia

Claude Cermeño, banquero. Hija de 23, Nelly. (7/11/02)

13 de noviembre de 1949, en Villard Bonnot, cerca de Grenoble

 

Domène

Abuelo de La Raya, Murcia, España, donde todavía hay Cermeño claude.cermeno@wanadoo.fr

Antoine Jean Cermeño, primo de Claude (11/02/02)

Hija (y prima de Claude) es Laurence al lfillioley@free.fr (26/xii/2005)


Obtuvo decoración de "ordre national du mérite" en 1/ix/2000

LA SECONDE VIE D'ANTOINE CERMENO
FIGURANT AU CINEMA

 

Antoine CERMENO est un personnage que l'on ne présente pas dans notre ville, tout le monde le connaissant fort bienDepuis qu'Antoine est à la retraite, ce militant associatif et ancien cadre aux services techniques, a trouvé une nouvelle passion, le cinéma !
Antoine avait peut-être peur de s'embêter durant sa retraite, lui qui fut un actif insatiable , tant sur le plan professionnel que militant.
Petit rappel : ses grands-parents sont arrivés dans le haut Grésivaudan dans les années 1916, son père a été embauché aux papeteries de Lancey. Antoine après des études à Guynemer, sera appelé en Algérie de 1957 à 1959, ce qui explique son engagement actuel au sein de la Fnaca (anciens combattants d'Algérie) où il occupe encore le poste de vice-président départemental.
D'abord chaudronnier, puis employé aux papeteries de Lancey, Antoine est arrivé à Fontaine dans les années 1959 et rentrera à la Ville en 1960 où il gravira les postes de responsabilité aux services techniques, les « ateliers » comme on disait dans ce temps, terminant technicien territorial-chef. Infatigable militant associatif, Antoine sera vite embarqué dans le comité des fêtes et les corsos, puis au football de 1960 à 1964 où avec ses amis Mabillon, Noraz, Boegle, Hermitte Eugène il relancera un club alors en souffrance.
En 1994, l'heure de la retraite sonne. Antoine découvre alors d'autres activités en se lançant dans la menuiserie en confectionnant pour sa famille divers objets et jeux en bois, les cyclistes lui proposent de devenir signaleur et il lui reste aussi la Fnaca.
Cette année, son frère Alain qui fait déjà depuis quelques temps de la figuration pour des tournages cinématographiques lui propose de le rejoindre. Et voilà Antoine convoqué pour tourner en avril, un film de Gérard Garawcysk, avec Josiane Balasko et Eric Cantonna, « La vie est à nous » toujours à l'affiche aux Ecrans à Voiron.
Au mois d'août il est sélectionné pour figurer également dans un documentaire fiction sur « Le temple solaire », qui sera programmé ce Lundi 12 décembre 2005 sur France 3.
Il a ainsi tourné 5 jours à Corenc et à la Bastille, éprouvant beaucoup de satisfaction dans ce nouveau rôle de figurant Quant à nous, nous tenterons de mettre sur une silhouette furtive sur l'écran de notre télévision, le nom d'Antoine, avec l'aide précieuse de sa toison d'argent.

(article paru dans le journal « Le Dauphiné Libéré » le Lundi 12 décembre 2005)

Un primo del mismo nombre vive en Venezuela.
José Cermeño
(15/v/03)
jose.cermeno@libertysurf.fr
Rircardo Zermeño, actor como John Rico, que actuó en "Cerveau", "Gun Runner" (1969),"Les Démoniaques" en 1973, "Under the Cherry Moon" (1986). (16/xii/04)


18/i/1925
Nice Papá era Bernardo Zermeño y mamá Carlotta. Tiene sobrino, Cristóbal Zermeño, en Los Ángeles.

José Falcón Cermeño (06/iii/2006)   Lleva 9 años (2006) en Alsacia, un pueblo llamado Saint Louis, cerca de Suiza. Mamá, Raquel Cermeño era de Perú y la mayor de 8 hermanos, falleció en 2004, qdp. Abuelo era José Cermeño Rubianes, hacendado establecido en la sierra central de Perú.

bruckerp@wanadoo.fr

raquel05@hotmail.fr

         
         
         
         

Volver a Zermeño no en contacto

Volver a Zermeño fallecidos

Volver a Los Zermeño por el mundo

© jfzc02/xii/06